Les Romains de l’Antiquité l’appelaient auripigmentum, ce qui signifie « pigment d’or ». Mais l’orpiment minéral, aussi connu comme sulfure d’arsenic n’est pas vraiment de l’or, en dépit des efforts des alchimistes médiévaux pour le transformer en métal précieux. Malgré tout, l’orpiment avait de multiples usages : en temps de guerre, les pointes des flèches en étaient enduites pour empoisonner l’ennemi tandis que les Chinois l’utilisaient pour colorer leurs feux d’artifice.

Prisé par les artistes durant des siècles pour son aspect doré, c’est au 19e siècle que l’orpiment est remplacé par des alternatives de synthèse moins toxiques. Toujours utilisé par les artistes de nos jours, ce pigment doré est disponible dans une large gamme de nuances, du citron acidulé au jaune canari en passant par le jaune bronze. Soyez l’artiste de votre intérieur : utilisez des touches généreuses de jaune d’or pour créer une ambiance gaie et accueillante.